Des techniques de recrutement discutables

Un reportage a fait couler beaucoup d’encre dans le monde du recrutement en France. Intitulé « La gueule de l’emploi », ce reportage montre des techniques de recrutement disons quelque peu cavalières d’un grand groupe d’assurances français. Ce processus s’est fait en étroite collaboration avec un cabinet de recrutement externe.

Dix candidats, tous au chômage, se retrouvent devant un jury formé de plusieurs membres de la direction de l’assureur et des recruteurs externes. Pendant deux jours, ils vont passer à travers différentes épreuves. Trois candidats seront sélectionnés au final pour les entrevues individuelles pour bien sûr conclure avec un emploi à la clé. Les recruteurs se targuent au cours du processus de ne pas juger les candidats puisqu’ils n’ont pas lu leur CV, chose qu’ils ne feront qu’à la dernière entrevue individuelle.

Ce documentaire est une vraie mascarade. On se croirait dans un mauvais épisode de téléréalité. Les commentaires des candidats hors champs sont aussi pathétiques que les questions des recruteurs lors du processus. J’en ai ri parfois tellement c’était désolant, pour en être déçue si ce documentaire est aussi réel qu’il se prétend être. Comment est-ce que dans un groupe, formés soit disant de personnes compétentes et à des niveaux hiérarchiques différents, personnes n’a,  à un moment donné, tiré sur la sonnette d’alarme pensant aller trop loin… Et tout ça sous l’œil d’une caméra d’un des plus gros diffuseurs de télévision française… A mon avis, on ne parle plus d’erreur de recrutement mais de bêtise humaine…

Par contre, cela soulève assurément des questions quant aux processus de recrutement de certaines entreprises. Les entreprises sont en manque de candidats et  développent des campagnes de recrutement originales à grands frais. Les recruteurs quant à eux sont de plus en plus présents sur les médias sociaux et par conséquent exposés aux commentaires. Il m’est difficile de concevoir qu’une entreprise aujourd’hui soit assez naïve pour utiliser de telles procédures à l’embauche, quand on sait qu’une grande majorité des chercheurs  d’emploi se renseignent sur la réputation des entreprises (bouche à oreille, web, médias sociaux…). Aussi, ne sommes-nous pas dans l’ère d’un marché de candidats et non d’employeurs ? Comment attirer et convaincre un candidat de vouloir faire partie de notre organisation quand on adopte un tel comportement ?

Plus près de nous, avez-vous été témoin de ce genre de procédures ? Qu’avez-vous fait ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s