Recrutement : S’inspirer de l’innovation sociale

Depuis le début de l’année, je siège sur le comité d’administration d’Objectif Emploi, organisme d’aide à l’emploi aux nouveaux arrivants. Cet OSBL m’épate par sa créativité, le dynamisme et la motivation de son équipe, et sa capacité à innover afin de trouver des sources de financement pour atteindre ses cibles dans un environnement restreint par les coupures budgétaires.

A l’initiative de Jean-Baptiste Audrerie, président du CA, nous nous sommes rencontrés dernièrement dans les locaux de Moitié-moitié* pour parler d’innovation sociale. Nous avons eu l’opportunité d’échanger avec Pascal Beauchesne, fervent défenseur du concept.

Innovation sociale

*Crédit photo: Social Innovation Camp

Qu’est-ce que l’innovation sociale ?

Selon Pascal, l’innovation sociale c’est le gros bon sens du faire ensemble, pour faire face à un enjeu de société, avec nos connaissances et notre savoir. C’est une question de valeurs communes et d’ouverture humaine et d’écoute, être prêt à sortir de notre zone de confort pour faire ressortir le meilleur de nous-même… plus il y a de mixité et diversité, plus cela est inclusif. Même le plus petit geste peut avoir un immense impact, il ne faut jamais en douter.

L’innovation sociale ne prend pas une forme particulière. Elle est tantôt d’ordre procédural, tantôt d’ordre organisationnel ou institutionnel. L’innovation sociale peut également prendre une forme tangible (ex. : technologie, produit). Par exemple, on peut la retrouver sous forme d’un espace (lieu physique) expérimental où se joue le renouvellement des services (marchands ou publics), mais aussi des principales figures (l’entrepreneur, l’utilité, la valeur) qui animent nos sociétés, nos villes et nos quartiers.

Nous assistons aujourd’hui à une prolifération d’initiatives et de propositions destinées à changer le monde. L’innovation sociale serait ainsi un des éléments de la reconstitution d’une “nébuleuse réformatrice ».

De quel façon peut on faire le lien avec l’entreprise ?

Toujours selon Pascal, l’innovation, par sa capacité à transformer les pratiques et les modes de pensée, contribue à son tour au changement social. Il existe une relation dialectique entre le changement social et l’innovation sociale. Les entreprises doivent penser leur modèle d’affaires avec:

1- une volonté collective de résoudre des problèmes économiques et sociaux en référence à des principes, valeurs, normes partagées 2- sur la capacité d’identifier des opportunités et des niches économiques 3- sur le choix de concevoir un modèle alternatif que l’on peu qualifier de développement humain, a-capitaliste, durable et réticulaire.

L’innovation est une dimension du changement social, elle apparaît comme un effet et aussi comme une cause de changements. Autrement dit, les changements sociaux vont générer une mobilisation d’acteurs pour la résolution de problèmes nouveaux et favoriser l’invention et l’appropriation de combinaisons qui vont se traduire dans des produits et des services nouveaux. A titre d’illustration, nous pouvons considérer que l’insertion sociale par l’activité économique a constitué une réponse novatrice aux changements socio-économiques qui ont fragilisé la société salariale en offrant des activités et des supports à des personnes fragilisées, plus vulnérables.

Localement, quand on regarde le cas EXEKO, il faut rapprocher les RH des entreprises de ces modèles et les sensibiliser sur leurs programmes (avec par exemple idAction qui est un programme socio-éducatif destiné aux jeunes adultes marginalisés ou à risque d’exclusion).

Un exemple plus populaire à l’international serait le cas Danone avec la création de Danone.communities. Danone compte une cinquantaine de projets d’innovation sociale et sociétale, répartis au sein de trois grands programmes. Avec l’implantation de leur réseau « social business » focalisé sur la réduction de la pauvreté et de la malnutrition, la société consacre jusqu’à 10% des souscriptions en investissement dans des sociétés de social business dans l’alimentation infantile, la micro-distribution alimentaire et l’accès à l’eau.

Et le recrutement, qu’a-t-il a voir avec tout ça ?

Et si nous pensions autrement ? Et si les sommes astronomiques dépensées sur la marque employeur servaient  à former davantage localement ? Et si notre capacité à innover socialement faisait partie intégrante de notre marque employeur ? Et si nous arrêtions de travailler en silo pour travailler vraiment ensemble ?

Co-voiturage, comportements éco-responsables, promotion du travail auprès de handicapés… L’innovation sociale implique forcément l’adoption de nouvelles pratiques de gestion des ressources humaines destinées à soutenir la nouvelle organisation du travail.

Rappelez-vous la définition de Pascal: « le gros bon sens du faire ensemble, pour faire face à un enjeu de société, avec nos connaissances et notre savoir« . Cela semble pourtant si simple…

En ce mois d’abondance pour la plupart d’entre nous, finir l’année sur cette note n’est pas innocent…  Je vous souhaite de passer de très joyeuses fêtes, partage, échanges, joies – Profitez-en !!

Noel

*Moitié-moitié: Tania Jiménez, fondatrice de Moité-moitié nous a donc accueillis dans ses locaux. Une femme fantastique, allumée, passionnée. Mexicaine d’origine, designer graphique, elle décide de fonder cet espace basé sur le partage et les découvertes culinaires. Mais au delà de cet aspect, Tania rehausse surtout le niveau de confiance et permet aux participants de se créer leur nouveau réseau.

Pour en savoir plus sur l’innovation sociale:

Article L’Express: Concilier Business et Innovation sociale

LABis de l’Institut du Nouveau-Monde

Déclaration québécoise pour l’innovation sociale

La co-production du savoir sur l’innovation sociale

Centre for social innovation (Toronto)

Réseau québécois d’innovation sociale

Le design social a ses limites

Stanford Social Innovation Review

Fondation McConnell – Programme d’innovation sociale

Un grand merci à Jean-Baptiste pour cette soirée, et à Pascal pour avoir pris le temps et eu la gentillesse de répondre à mes questions.

3 réflexions sur “Recrutement : S’inspirer de l’innovation sociale

  1. Pingback: Un article intéressant sur le recrutement et l’innovation sociale - Objectif Emploi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s