L’histoire d’un partenariat: Le projet SIRN

Du nouveau dans l’industrie du recrutement à Montreal !

 

Mardi 9 décembre, salle comble ! Nous étions plus de 60 acteurs du recrutement à assister à la présentation du nouveau projet de Syntell, HRM Groupe  et Little Big Job.

Après nous avoir fait l’état des lieux du marché actuel du recrutement, Didier Dubois, Eric Tondo et Andrée Laforge, respectivement de HRM Groupe, Little Big Job et Syntell nous ont présenté SIRN:

SIRN

 

Il s’agit d’une solution mariant leurs trois compétences soit: le marketing RH de HRM Groupe, l’analyse de données externes de Little Big Job, et l’analyse de données internes de Syntell. Elle permettrait d’identifier les candidats potentiels pour ensuite envoyer le BON message, au BON moment et par le BON média.

Pour cibler le candidat, elle commencera par utiliser les données de l’entreprise en déterminant les caractéristiques des employés performants. Les sites ou les plateformes ou l’on peut communiquer avec eux seront ensuite reconnus. Enfin, les argumentaires pour les convaincre seront élaborés.

 

SIRN

Ça me démangeait, j’avais quelques questions à poser à Andrée de SYNTELL, l’entreprise initiatrice du projet:

Comment est né le projet SIRN ?

L’embryon du projet SIRN a vu le jour en janvier 2013 après une rencontre avec un prospect. La spécialiste en acquisition de talents (dont je tairais le nom…) cherchait une solution d’intelligence d’affaires qui lui permettrait d’intéresser des profils passifs à son organisation. Elle voulait ne plus afficher de poste sur les jobboard.  En fait, elle voulait envoyer le bon message, au bon candidat, au bon moment et d’amener l’emploi idéal sous les yeux du bon candidat lorsqu’il est ouvert aux changements. Avec l’arrivée du Big Data et des médias sociaux, on peut penser que cela soit possible. En apprenant davantage sur les comportement des candidats sur le web, on peut être en mesure d’adapter un message précis au candidat, et ce, au bon moment. Avec des modèles prédictifs, on peut regarder le « fit » avec la culture d’entreprise aussi bien qu’avec les aspirations de carrières. 

C’est par la suite, qu’Ivan et moi avons commencé à chercher une solution existante. Je croyais avoir trouvé à la lecture d’un article sur On:Me Marketing (http://www.ere.net/2013/02/12/coming-soon-oneme-marketing/)  J’ai contacté l’auteure qui m’a dit qu’elle ne connaissait pas de solution qui pouvait faire cela… Nous avons alors commencé à rencontrer plein de personnes… Nous avons erré un peu … nous avons divergé… nous avons finalement rencontré HRM Groupe et Littlebigjob et avons élaboré la solution SIRN, qui a été présentée la semaine dernière.

Où en êtes-vous rendu ?

Nous avons arrêté le concept et testé sur des données plus ou moins fictives chacune des étapes. Par exemple, SYNTELL a utilisé un jeu de données pour faire du data mining et sortir les profils de haut performants pour un type de poste.  Le profil des hauts performants peut servir au recrutement mais il peut aussi servir à beaucoup d’autres choses dans une organisation comme par exemple, mettre en place des stratégies de rétention ciblés (lorsque l’on couple les profils de haut performants avec des informations provenant des entrevues de départs).  Ainsi, chaque partenaire a testé sa mécanique et nous sommes maintenant confortables avec la solution élaborée.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous devons maintenant trouver des entreprisses pour faire une preuve de concept (ou un projet pilote). Bien entendu, nous cherchons des entreprises visionnaires et à l’avant-garde qui vivent des problèmes de recrutement pour des postes déterminés. Bien entendu, nous devons avoir accès aux données concernant les employés.  Dans le projet pilote, il n’y a rien d’installé chez le client. Nous tentons de minimiser les désagréments pour les entreprises.  Les livrables du projet pilote : un portrait du profil idéal pour le poste concerné, une stratégie de communication adaptée pour le poste et une cartographie du profil ciblé par source (où pouvons-nous trouver ce type de profil).   L’entreprise obtiendra ainsi de l’information de premier plan et ce pour une investissement minimal en $ et peu d’investissement en temps.

Merci Andrée !

SIRN est à la recherche d’organisations pour un projet pilote. N’hésitez pas à communiquer avec eux pour en savoir davantage !

J’espère avoir l’occasion de vous faire état des mises à jour et de l’avancé du projet.

J’en profite pour vous souhaiter un Joyeux Temps des Fêtes. On se retrouve en 2015, ressourcés, rechargés et curieux !

 

 

Une réflexion sur “L’histoire d’un partenariat: Le projet SIRN

  1. Pingback: Nouvelle plateforme RH collaborative: FacteurH | lasourcehumaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s