Immigration, où en est-on?

Le Canada est un pays d’immigrants. En 2011, ils constituaient 20,6% de la population du pays, soit la proportion la plus élevée parmi tous les pays du G7. Les immigrants remplissent un rôle crucial dans le potentiel qu’ils représentent pour le renforcement de l’économie du Canada. La croissance de la population active canadienne continue de ralentir, de sorte que l’on en viendra à miser encore plus sur l’immigration pour recruter les travailleurs qualifiés. Ils détiennent pour la plupart un diplôme d’études supérieures. Selon Statistique Canada, ils représentent près de la moitié (49%) des titulaires de doctorat et 40% des titulaires de maîtrise.

Immigration

Au Québec, nous avons accueilli 50 275 immigrants en 2014. Par rapport à la taille de la population, le Québec se situe parmi les régions les plus accueillantes. À 50 000 immigrants par année, le taux annuel d’immigration au Québec est d’environ 6/1000 (à titre de comparaison: Norvège (13/1000), moyenne canadienne (7/1000), France (2/1000), États-Unis (3/1000)). La région métropolitaine de Montréal quant à elle reçoit ainsi plus de 80% des 50 000 immigrants alors qu’elle compte pour environ la moitié de la population. Les autres s’installent pour l’essentiel à Québec (6%), Gatineau (3%) et Sherbrooke (3%). Dans un contexte de vieillissement, on pense que les immigrants compteront pour 80% de l’augmentation de la population québécoise au cours des prochaines années.

 

Cependant, d’un côté le gouvernement maintient de hauts niveaux d’immigration pour satisfaire aux demandes de besoin de main-d’œuvre et de l’autre, les entreprises sont réticentes à l’embauche des personnes issues de l’immigration. En dépit de leurs qualifications, les immigrants doivent souvent se contenter d’emplois de subsistance. Selon un récent rapport* les principaux obstacles sont rattachés à l’absence d’expérience professionnelle au Canada et aux démarches entourant la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Il y a aussi l’information inadéquate fournie avant l’arrivée, les préjugés des employeurs, un déséquilibre entre les compétences et les régions ainsi que les compétences culturelles.

Accroître la disponibilité des services d’établissement des immigrants ainsi que l’accès à ces services, c’est la vocation d’Immigrant Québec. Organisme qui va souffler ses 10 bougies cette année, j’ai rencontré sa Directrice générale, Vanessa Bavière

Immigrant Québec

Vanessa, peux-tu nous présenter Immigrant Québec ?

Immigrant Québec est le premier média d’information des nouveaux arrivants. Il rejoint chaque année près de 500 000 futurs et nouveaux arrivants tout en fidélisant une communauté de plus de 140 000 personnes sur ses réseaux sociaux. Son succès est lié à la qualité et la pertinence de ses outils d’information et à sa capacité à fédérer les professionnels offrant des services aux candidats à l’immigration ainsi qu’aux nouveaux arrivants.

Immigrant Québec est un organisme à but non lucratif qui célébrera ses 10 ans en 2016.

Aujourd’hui Immigrant Québec propose :

  • Une collection de 8 guides édités au format papier mais également téléchargeables gratuitement
  • Quatre dossiers thématiques par an aussi téléchargeables gratuitement Le prochain sortira le 20 janvier et présentera le système de santé et les assurances au Québec.
  • Un annuaire en ligne répertoriant les professionnels au service des immigrants mais offrant également des conférences en ligne et des conseils d’experts destinées aux candidats à l’immigration ainsi qu’aux nouveaux arrivants.
  • Un salon de l’immigration et de l’intégration au Québec au Palais des Congrès pendant 2 jours, une fois par an depuis 4 ans.

Vous organisez le Salon de l’immigration depuis 4 ans, peux-tu nous en parler davantage ?

Le Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec (SIIQ) aura lieu pour sa 5ème édition cette année au Palais des Congrès de Montréal les 25 et 26 mai 2016.

Nos visiteurs y trouveront plus de 180 kiosques regroupés par zones : Accueil et intégration, Emploi et recrutement, Installation, Études et formation, Entrepreneuriat ainsi que Culture et loisirs. Chaque zone réunit des professionnels qui ont des services à proposer aux immigrants.

Pendant deux jours l’équipe d’immigrant Québec et ses partenaires y reçoivent près de 10 000 visiteurs dont la moitié est au Québec depuis plus d’un an et d’autres qui ne sont même pas encore arrivés et qui se renseignent pour préparer leur projet d’immigration.

Ce salon est une occasion unique de réseautage tant pour les professionnels du secteur de l’immigration que pour les visiteurs qui auront à leur disposition un éventail de services à leur disposition pour réussir leur projet d’immigration quelle que soit l’étape à laquelle ils sont rendue.

Chaque année nous cherchons à élargir les services offerts lors du SIIQ. L’année passée nous avions ouvert une zone « Recrutement express » très appréciée tant par les employeurs qui sont venus recruter des talents que par les candidats en quête de nouveaux défis professionnels au Québec.

Cette année, la nouveauté sera que les visiteurs auront la possibilité de se faire prendre en photo pour leur permettre d’avoir un portrait professionnel pour leur profil LinkedIn entre autre.

Vous augmentez aussi votre offre de service en ligne avec les salons virtuels et webinaires, quelles sont vos principales actions ?

Il est vrai qu’il y a seulement 5 ans notre service principal était le « Guide Immigrer » édité à 10 000 exemplaires en version papier et distribué par notre réseau de 300 partenaires !

Depuis, nous nous sommes beaucoup diversifié afin de répondre aux nombreux besoins des immigrants et ainsi couvrir le « avant, pendant et après » l’arrivée au Québec. Même si nous éditons toujours nos 8 guides en version papier et que nous organisons toujours le SIIQ à Montréal, notre volonté est de pouvoir diffuser l’information aux futurs immigrants et nouveaux arrivants avec des moyens adaptés. C’est ainsi que l’ensemble de notre contenu des guides et des dossiers thématiques est téléchargeable gratuitement sur notre site. Nous avons également lancé un annuaire en ligne en juin 2015 pour permettre à tous ceux qui ne pouvaient pas se déplacer au SIIQ de pouvoir rencontre « virtuellement » les professionnels qui peuvent les aider dans le cadre de leur projet. C’est d’ailleurs dans cet esprit-là que depuis décembre 2015 nous proposons toujours sur ce site des vidéo conférences en ligne animée par des professionnels et accessibles de partout dans le monde puisque celles-ci se déroulent les mardis et jeudis à 15h, heure de Montréal (voir le programme des conférences à venir)

Tu travailles dans le secteur de l’immigration depuis plusieurs années, quels sont tes constats ? Quelle évolution constates-tu sur le terrain ?

Je dirai que je fais deux constats principaux.

Le premier est que les personnes qui font le choix d’immigrer au Québec ont grâce à internet et des organismes comme le nôtres accès à une information exhaustive leur permettant de faire ce choix en connaissance de cause et de mettre beaucoup de chances de leur côté pour que leur projet aboutisse. Mais l’intégration à la société québécoise n’est pas seulement liée à la connaissance que l’immigrant à de cette dernière.

J’en viens à mon second constat : il reste encore beaucoup de travail à faire quand à la sensibilisation de la société d’accueil. Le Québec est bien plus grand que Montréal et même si aujourd’hui 95% des immigrants arrivent à Montréal, ville cosmopolite et ouverte sur le monde, il en va de soi qu’en région c’est une toute autre réalité. Je suis persuadée que notre travail de demain est de continuer à partager les belles histoires d’intégration sociale et économique d’hommes et de femmes qui font le Québec d’aujourd’hui et de demain. L’immigration est avant tout une réponse à une question démographique pour assurer la pérennité du Québec mais aussi une source de richesse indéniable. Comme disait Nicole Forget « La diversité c’est s’en aller vers l’ouverture et ainsi éviter la pensée unique ».

*Rapport De la survie à la prospérité : transformer la situation des immigrants,

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s