Mesurer son bonheur sur l’échelle Officevibe

Quoi de mieux qu’aborder la rentrée en parlant du bonheur !

Officevibe a le vent en poupe. Développé dans un premier temps en interne chez GSOFT,  il permet de mesurer, entre autres, le plaisir au travail. Le 24 juin, clin d’œil à la St-Jean, la version française a été lancée. Son co-fondateur et CEO, Dan Benoni nous en dit un peu plus. Officevibe - logo

Comment est né le concept Officevibe ?

Malgré mon background en ingénierie et en design, je travaille dans l’industrie des technologies et du HR-Tech depuis 2010. J’ai vu beaucoup de tendances, mais celle du « employee engagement » est la plus forte que j’ai vue et de loin. En 2014, mes partenaires de GSOFT et moi-même avons constaté que le marché de l’engagement des employés était mûr pour être réinventé. En parallèle, bien que la culture de GSOFT fût l’une des meilleures au Québec/Canada, à cette époque, nous n’avions pas d’outils pour avoir le pouls de l’organisation en temps réel. Le plus proche équivalent était des sondages annuels offerts par les grandes firmes, ce qui ne collait pas à notre vision d’outils simples et plaisant à utiliser. C’est là où Officevibe est né: nous voulions offrir un outil simple pour les managers afin d’obtenir le pouls de leur organisation de façon quantifiable et qui donne une voix aux employés.

Développé d’abord en interne, qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir le commercialiser ?

Notre mission est simple: nous croyons que tous les employés à travers le monde méritent d’être heureux et productifs au travail. Cela dépasse le cadre de notre organisation à l’interne. Commercialiser Officevibe a toujours fait partie des plans étant donné notre mission. Fait cocasse: nous avons eu notre première vente 3 heures après avoir lancé notre produit. C’était une vente d’une banque à Tulsa (Oklahoma). Les ventes subséquentes ont toutes été dans des pays/industries différents. Cela nous a fait réaliser que le problème était mondial.

How do you feel at the office today

Pouvez-vous nous en expliquer les grandes lignes ?

Officevibe donne le pouls d’une organisation aux managers, et donne une voix aux employés (de façon anonyme ou non). C’est simple: on envoie aux employés 1 courriel par semaine qui permet aux managers d’avoir le taux engagement des employés en temps réel, ainsi que de collecter du feedback pour améliorer l’entreprise.

Officevibe - Question de la semaine

Concrètement, de quelle façon Officevibe a amélioré les choses chez GSOFT ?

Les managers ont un feedback presque instantané, de façon quantitative et qualitative.

Je crois qu’il est encore plus intéressant de parler du succès de nos clients en fait. On leur a envoyé un sondage de satisfaction à travers des dizaines de pays et les résultats se sont avérés être phénoménaux. 86% de nos clients ont implémenté avec succès une initiative qui a été suggérée à travers Officevibe. C’est 3 fois plus que le standard de l’industrie avec des sondages traditionnels. On a également d’autres résultats incroyables: les chiffres le prouvent dans cette infographie: “7 Reasons Why Managers Love Officevibe”.

A votre avis, devrait-on abolir les entretiens annuels d’évaluation ?

Oui ! Ils sont peu efficaces et tout aussi mettent pour la plupart du temps mal à l’aise et les employés, et les managers. De la même façon qu’Officevibe remplace bien les évaluations annuelles, nous comptons à terme rentre l’évaluation de performance presque plaisante et surtout, en temps réel.

Comment voyez-vous l’évolution de votre plateforme et de l’engagement des employés ?

Nous sommes présentement des leaders dans le segment “pulse survey” et “employee feedback”. Ceci dit il y a beaucoup plus à faire. Nous nous apprêtons à lancer un module intelligent qui analyse automatiquement et en temps réel les données d’une organisation pour en faire sortir les points saillants.

À titre d’exemple, la plateforme pourra détecter automatiquement que le niveau d’engagement des employés des gens semble diminuer systématiquement entre l’année 3 et l’année 5 d’embauche. Ou encore que le niveau de “Wellness” du groupe Marketing de Washington est 2 écarts-type plus bas que la moyenne de l’entreprise, et donc qu’il se passe probablement quelque chose.

Nous nous attaquerons également bientôt davantage, entres autres, à la reconnaissance des employés et à leur performance. L’idée est de résoudre les problèmes par verticale de l’engagement des employés de façon systématique. Nous porterons une attention particulière au détail du design et de l’utilisabilité qui est d’ailleurs une des principales raisons pour laquelle les organisations aiment autant Officevibe.

Cet article de Josh Bersin résume bien comment l’écosystème évolue. Nous voulons être les leaders à terme, mais y aller étape par étape et nous assurer que nos clients nous suivent et voient la valeur ajoutée du produit à chaque phase.

Leo Officevibe

Leo, le chabot d’Officevibe qui sonde vos employés

Merci Dan !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s