Workland, nouvel écosystème du recrutement

Julie Hubert, présidente et co-fondatrice de Workland a de grandes ambitions. La nouvelle plateforme de recrutement se veut être en effet un système complet qui intègre toutes les fonctions et étapes du processus de sélection de candidats: de l’affichage à l’ATS, en passant par un algorithme. 

Julie, comment est née Workland ?

L’idée et tout le concept est né suite à une mauvaise expérience de recherche d’emploi en 2011. Après plus de 6 mois d’entrevues stressantes, de tests psychométriques et d’énergies mal investies dans des processus où le «fit» n’était pas au rendez-vous et où plusieurs critères importants n’étaient validés qu’à la toute fin du processus d’embauche, j’ai décidé de quitter mon emploi, «m’embaucher moi-même».

C’est comme ça que Workland vu le jour: Une entreprise qui aurait comme mission de trouver une technologie permettant une pré-qualification avancée et automatisée du «match» entre candidats et entreprises afin de faciliter la recherche d’emploi et le processus de recrutement.

La première version de la plateforme a été officiellement lancée en 2013 en version beta. Avec la collaboration de ses utilisateurs candidats et recruteurs, Workland a évolué sa plateforme en une solution complète de recrutement pouvant faciliter et accélérer toute la portion transactionnelle et opérationnelle de la phase de pré-qualification, afin que les recruteurs puissent se concentrer sur la portion «humaine» et stratégique du recrutement.

Début 2016, Workland a lancé la V2 de sa plateforme, appelée « ATLAS» (Applicant-Tracking an Lead-Acquisition System), un système de recrutement offrant une solution complète de diffusion des postes et de gestion des candidatures.

Pouvez-vous expliquer votre concept ?

ATLAS est une solution de recrutement complète: Un système de gestion et de suivi des candidatures intelligent, intégré à un site d’affichage. Une nouvelle génération « ATS » équipé de puissantes capacités de diffusion sur un vaste réseau de sites carrière et d’un système de filtrage automatisé, basé sur un algorithme personnalisable. ATLAS permet aux recruteurs de bénéficier d’un processus de recrutement accéléré et moins coûteux à travers l’automatisation et un système de présélection hautement performant permettant l’élimination automatique des candidatures non-conformes. Sa technologie innovatrice permet entre autres:

  • d’afficher un nombre illimité de postes en quelques clics et sur un réseau de + 600 sites d’emploi à travers 30 différents pays;
  • de pré-qualifier des milliers de candidatures instantanément à travers un algorithme personnalisable au besoin des recruteurs;
  • de gérer l’ensemble des activités de recrutement à travers les fonctionnalités clés d’un système de gestion des candidatures (ATS);
  • d’automatiser les recherches de candidature via les réseaux sociaux et assurer la gestion de la relation client (CRM);
  • de produire des rapports en générant des analyses de compatibilité détaillées pour les candidats versus un poste, un rapport de personnalité et une évaluation des sources de candidats afin de bien cibler les investissements.

Comment vous démarquez-vous des autres plateformes ?

Pré-qualification avancée: La présélection sur ATLAS ne repose pas sur une analyse de mots clés du CV ou quelques questions, mais sur un algorithme de correspondance avancé que les recruteurs peuvent personnaliser. L’algorithme de «match» couvre les sections suivantes :

  • Points Critiques • Compensation • Valeurs et social • Personnalité • Équilibre vie-travail
  • Compétences • Culture • Section personnalisable
  • Diffusion automatisée: ATLAS permet aux recruteurs de publier un nombre illimité d’emplois sur Workland.ca et son réseau de 600 sites + d’emploi dans 30 pays.
  • Possibilité d’utiliser la plateforme comme solution entièrement indépendante ou de l’intégrer à même un système RH existant.
  • ATLAS a été développé par une entreprise œuvrant comme «Chasseur de têtes». Le système adresse donc mieux que la compétition les besoins des firmes spécialisées en recrutement, permettant une gestion efficace des relations et échanges entre recruteurs et agences.
  • Accès à une base de données centrale: Les utilisateurs ATLAS ont accès à la base de données centrale de Workland, fournissant instantanément accès à des candidatures.
  • Multilingue & provenance: ATLAS est le seul ATS très complet disponible en français et en anglais, développé à 100% au Québec.
  • CRM: ATLAS offre un CRM de recrutement intégré, relié à plusieurs grandes plates-formes de médias sociaux.
  • Génération de rapports & indicateurs de performance: ATLAS génère des rapports de personnalité, des analyses de compatibilité détaillées, des rapports sur la performance des différentes sources de candidatures et indicateurs de performance des équipes de recrutement.
  • Le processus de collecte de données a été «Gammifié» dans le but d’augmenter la conversion complète des candidats et de recueillir un maximum d’information.

Vous avez également offert des services de placement de personnel et chasse de tête, est-ce toujours une tangente que vous souhaitez prendre ?

Notre passage en mode service de type «chasse de têtes» nous as permis d’en apprendre beaucoup sur les besoins des entreprises et recruteurs afin de développer une plateforme bien enlignée sur les besoins réels du marché. L’objectif à court terme est de ré-enligner Workland sur sa mission initiale: être une entreprise spécialisée en technologies des Ressources Humaines, versus une entreprise de services. À court terme, nous honorerons tous nos contrats de service existants, mais l’objectif ultime sera d’acheminer les nouvelles demandes entrantes aux partenaires spécialisés en chasse et en placement de personnel de Workland, à même le système ATLAS.

workland-3

Quelles sont les ambitions de Workland ? Où souhaitez-vous amener votre plateforme ?

Nous souhaitons devenir un réel écosystème de recrutement où les différents acteurs principaux viennent interagir efficacement, soit les recruteurs, candidats et agences de recrutement et de placement, les sites carrière et divers fournisseurs de services RH, et ce à l’échelle nationale dans un premier temps et internationale dans un second.

La concurrence est grande, des outils sortent chaque semaine. Quels sont à votre avis les factures de succès pour percer le marché ?

À mon avis il faut offrir une solution qui est la plus complète possible. Les recruteurs et les professionnels des Ressources Humaines sont très sollicités et n’ont pas beaucoup de temps pour trouver, comprendre et utiliser des «parties» de solutions à travers des outils déconnectés les uns des autres. Nous avons découvert ceci dès notre entrée sur le marché il y a quelques années, et avons passés plusieurs mois à amener notre système à devenir une solution complète au niveau de la phase de pré-qualification du recrutement, non seulement en développant de nouvelles fonctionnalités mais également en développant des partenariats avec d’autres entreprises complémentaires. Autres facteurs de succès : simplicité d’utilisation et convivialité, performance au niveau des résultats obtenus, bilinguisme lorsqu’on veut avoir du succès avec la mise en marché au Québec, flexibilité et adaptabilité combiné à un service à la clientèle accessible, et bien sûr, à l’écoute de ses utilisateurs.

Une réflexion sur “Workland, nouvel écosystème du recrutement

  1. Pingback: Veille RH : semaine du 31 octobre au 4 novembre - Revolution-RH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s