Événement Les Affaires: du recrutement à l’engagement

Le 21 mars se tiendra la nouvelle édition de la conférence dédiée à la Marque Employeur organisé par Événements Les Affaires.

Les Affaires

speaker

Je vous invite aller voir la programmation pour en savoir plus. Sachez toutefois qu’il y a de la grande visite avec l’intervention de Lisa-Smith-Strother, Directrice principale, Marque employeur monde et marketing de recrutement pour Ericsson

Cette année, l’emphase a été mise sur l’expérience employé, du recrutement à l’engagement. J’en ai discuté brièvement avec Florian Pradon, que vous avez eu l’occasion de rencontrer déjà sur ce blog (si si, souvenez-vous !). Florian est en effet le maître de cérémonie, et a hautement participé à l’élaboration du programme de la journée.

Florian, pourquoi faire une distinction entre l’expérience employé et la marque employeur. Est-ce nécessaire de les différencier ?

Je vous donne tout de suite la réponse : oui, il est important de distinguer les deux. L’un est le message (la marque employeur), l’autre est le résultat (l’expérience employé).

Merci aux organisateurs cette année d’avoir ainsi orienté la discussion sur ce qui est au cœur de nos métiers : les humains. Car en parlant d’expérience employé plutôt que de la marque employeur se sont les « gens », les individus que l’on remet au cœur du débat.

Trop souvent, la marque employeur se limite à une belle campagne de communication. On se contente de faire de belles promesses dans le but d’attirer l’attention des candidats, mais une fois qu’ils seront engagés, que se passera-t-il ? Quelle sera leur expérience ? La plus belle campagne de recrutement ou la marque employeur la plus soignée permettra peut-être d’attirer des talents, mais ne les retiendra pas.

L’essentiel est de proposer une expérience concrète et de tenir ses engagements.

Si vous achetez une nouvelle bouteille de jus d’orange au design original et amusant, mais que le goût du produit est banal voir désagréable, quel sera votre ressenti ? Recommanderiez-vous le produit à vos proches ? Il en va de même pour une entreprise qui aura tout misé sur sa marque employeur, mais ne sera pas capable de tenir ses promesses une fois le candidat recruté.

« Inutile de me proposer une table de baby-foot ou des beans bags. Ce que j’attends de mon organisation : des retours sur mon travail et un “merci”. Voilà ce que me répondent le plus souvent les employés. Ces derniers attendent trois choses : du sens dans le travail, de la reconnaissance et que les promesses faites lors du recrutement perdurent une fois à l’embauche.

Quelles seront les thème abordés et quel est l’angle qui sera pris lors de cette journée ?

Tous les aspects de l’expérience employé seront abordés de l’acquisition jusqu’à l’intégration.

Mon rôle est de mettre en évidence la transformation des organisations et les bénéfices liés à celle-ci. Pour en parler, j’aurai la chance de présenter un échantillon riche et hétéroclite de conférencier : Éric Bélair de Vidéotron sur son approche de l’acquisition de talents, Eva Azoulay de L’Oréal partagera sa vision et ses apprentissages au sujet de l’audacieux programme d’ambassadeur et l’équipe RH de la BDC, nous parlera de comment ils ont réussi à automatiser une partie du processus d’intégration et du bénéfice dans la relation RH/employés.

Si le sujet est vaste, trois tendances se détachent, dont l’une d’entre elles sera le thème du panel du 21 mars.

  • La nécessité d’afficher clairement ces valeurs, mais surtout de les faire vivre !

À l’heure de Glassdoor et des médias sociaux, les candidats savent désormais ce qui se passe dans une entreprise avant même d’y avoir mis les pieds ! Que disent les employés/candidats de vous à porte close ? L’organisation met-elle de l’avant ses employés ? Les employés sont-ils heureux ?

Bienvenue dans un monde où tout se sait, particulièrement ce que les entreprises n’ont pas envie qu’on sache. Les réputations se font et se défont très vite. Une entrevue mal conduite ou une absence de réponse peuvent être lourdes de conséquences.

Si l’entreprise ne communique pas efficacement sur ses valeurs et ne met pas en place des outils et des processus concrets pour que ses employés soient heureux et engager… les talents qu’elle convoite le sauront rapidement.

Auprès d’une population en quête de sens et d’authenticité, il va sans dire qu’il est mieux que les actes suivent les mots !

  • L’importance des technologies

La technologie est partout et elle n’a pas épargné les ressources humaines. Si elle était perçue comme complexe ou menaçante il y a quelques années, les ressources humaines l’apprivoisent doucement et en font parfois un véritable allié, par exemple avec l’utilisation des ATS et les médias sociaux dans les démarches de recrutement.

Nous l’utilisons aujourd’hui pour sonder le moral de nos employés en temps réel, mais sommes-nous prêts pour la suite ? Visite virtuelle des bureaux, algorithmes de recrutements, etc.

Pas certain, même si des outils peuvent désormais nous aider à avoir des retours très révélateurs sur les équipes de travail. Utilisé avec doigté et intelligence, il est possible de mettre la technologie au service des humains et rendre le rôle des ressources plus stratégique et moins transactionnel.

  • Les “Milléniaux” !

La fameuse génération Y ! Existe-t-il une semaine sans que l’on parle d’eux ? Ce terme désigne ces jeunes plus si jeunes nés entre 1980 et 1990, on les dit accros aux écrans, narcissiques et feignants pourtant ce sont également eux qui s’engagent de plus en plus dans des actions de bénévolat, deviennent entrepreneurs et osent changer de job quand celui-ci ne répond plus à leurs objectifs de vie !

Être épanoui, faire un travail qui compte, voir même qui change — un peu — le monde devient le nouvel Eldorado de cette génération en quête de sens.

Des lunchs gratuits, une table de ping-pong et des fruits dans la salle de conférence au lieu des beignes… pourquoi pas, mais parlons plutôt d’intraprenariat, d’équilibre vie de famille/vie professionnelle. Ce sont les thèmes que nous aborderons avec le panel. Des sujets d’importances qui peuvent s’avérer de vrais moteurs pour une organisation, mais servent également à attirer et surtout retenir la relève.

La discussion promet d’être passionnante, au plaisir d’échanger avec vous le 21 mars prochain !

Les inscriptions sont encore ouvertes, et vous pouvez bénéficier de 10% de rabais avec le code promo 1LSH.

Laissez-moi savoir si vous y serez, ce serait un plaisir d’y échanger avec vous !

Une réflexion sur “Événement Les Affaires: du recrutement à l’engagement

  1. Pingback: Événement Les Affaires – La suite: Compte rendu | La Source Humaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s